0,00  $0
  • 450 461-2782
  • Ligne sans frais 1 855 861-2782

Arthur Conan Doyle

C’est pour tuer le temps qu’Arthur Conan Doyle, né à Édimbourg en 1859, ayant fait le tour du monde comme médecin de bord, publie en 1887 Une étude en rouge, où apparaît le personnage de Sherlock Holmes. Le succès est immédiat et les aventures se succèdent, du Chien des Baskerville aux Mémoires de Sherlock Holmes. Désireux de se consacrer au roman historique, il décide pourtant de tuer le génial détective dans Le Dernier Problème (1893), à l’indignation de ses lecteurs : il devra le ressusciter en 1903 dans La Maison vide. Devenu ophtalmologue à Londres, fait chevalier par Édouard VII, Conan Doyle ne se détourne pas de son œuvre patriotique (La Grande Guerre des Boers), s’engage en politique, mène des enquêtes indépendantes sur certaines affaires judiciaires et se passionne pour l’occultisme. Il meurt en 1930 dans sa maison de Crowborough, laissant d’innombrables contes et des romans d’aventure tels que Le Monde perdu (1912), Au pays des brumes (1926) et Quand la terre hurla (1928).