0,00  $0
  • 450 461-2782
  • Ligne sans frais 1 855 861-2782
Le sexe fort n'est pas celui qu'on croit

Le sexe fort n'est pas celui qu'on croit

Livraison gratuite
à partir de 39 $ partout au Canada/Québec
  • Date de parution : 9 avril 2009
  • Nombre de pages : 391 pages
  • Format : 15 x 15 cm
  • ISBN : 9782894723869

En résumé

Contrairement à une idée fort répandue, les hommes ne sont pas le sexe fort. Ils sont même fragiles, très fragiles.

Les garçons présentent beaucoup plus de handicaps que les filles : 3 fois plus de problèmes d’attention et d’hyperactivité, 4 fois plus de dyslexie, et 10 fois plus de syndrome d’Asperger. Dans les écoles québécoises, les filles dominent largement les garçons : 90% des filles obtiennent leur diplôme d'études secondaires contre 79% des garçons.

Pourtant, dans le monde du travail, les hommes détiennent les postes clés et accaparent les gros salaires. À cause de la discrimination? De la culture? Oui, mais pas uniquement. Et si les femmes n’étaient pas la copie conforme des hommes? Si leurs désirs face au travail et à la vie étaient différents?

Dans ce livre, Susan Pinker secoue les idées reçues. Elle s’appuie sur son expérience de psychologue et sur les récentes découvertes scientifiques pour étudier la différence entre les genres masculin et féminin. Une façon d’inventer une autre version du féminisme.

Traduit en 16 langues

Une salve retentissante dans la guerre des sexes.
THE NEW YORK TIMES


Un livre vivant, bien écrit, et une conclusion qui tombe
à point : notre société doit s’adapter aux différents
besoins, talents et cycles de vie des femmes.
WASHINGTON POST


Susan Pinker a raison de dire qu’il sera plus utile pour
les femmes et les hommes de comprendre les causes
à l’origine du décalage professionnel qu'il y a entre eux
que de s’entêter à nier leurs différences sexuelles.
THE ECONOMIST


Combinant habilement données scientifiques, interviews
et fines observations, ce livre réussit là où tant d’autres
ont échoué. Il apporte une contribution essentielle
à un débat important.
THE FINANCIAL TIMES

Susan Pinker

Psychologue du développement et chroniqueuse au Globe and Mail, Susan Pinker s’intéresse aux enjeux interpersonnels et éthiques du monde du travail – le thème de sa chronique Problem Solving –, écrit des articles d’opinion et des reportages sur la psychologie, l’éducation, les affaires et la culture pour divers quotidiens, dont The Globe and Mail, The Gazette (Montréal) et The Times (Londres).

Ses articles lui ont valu des prix de la Periodical Writers Association of Canada et de l’Association médicale canadienne. Elle a également été sélectionnée pour la Médaille d’excellence Aventis Pasteur en journalisme dans le domaine de la recherche médicale, le Prix John Alexander pour les médias, le prix Femmes de mérite du YWCA, et le BC Award for Canadian Non-Fiction.

Pédopsychologue clinicienne depuis 1982, Susan Pinker a enseigné à l’Université McGill et présenté de nombreuses conférences. Elle vit à Montréal avec son mari et ses trois enfants.

Voir son ouvrage

Table des matières

  • Introduction — Des marionnettes et des eunuques, version féminine

  •   

  • Chapitre 1 — Les hommes, sexe faible ?


  • Chapitre 2 — Des garçons dyslexiques qui réussissent dans la vie


  • Chapitre 3 — Quand les femmes décident d’abandonner le navire


    • Chapitre 4 — Empathie : les femmes ont l’avantage


    • Chapitre 5 — La revanche des Asperger


    • Chapitre 6 — Personne n’a demandé à Caroline si elle voulait être le père


    • Chapitre 7 — Le syndrome de l’imposteur


    • Chapitre 8 — La compétition : une affaire d’hommes ?


    • Chapitre 9 — Les hommes qui mettent le turbo : quand hyperactivité rime avec réussite

    •   

    • Conclusion — Les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être

    •   

    • Remerciements

    • Notes
    • Bibliographie
    • Source des photographies
    • Source des tableaux
Afficher la suite