0,00  $0
  • 450 461-2782
  • Ligne sans frais 1 855 861-2782
La vérité sur le hamburger

La vérité sur le hamburger

Livraison gratuite
à partir de 39 $ partout au Canada/Québec
  • Date de parution : 22 mai 2013
  • Nombre de pages : 320 pages
  • Format : 15 x 22 cm
  • ISBN : 9782894726853

En résumé

On fustige le secteur du transport pour les dommages causés à l’environnement. Et si le plus grand coupable se trouvait dans notre frigo ? Et si, en modifiant légèrement le contenu de notre assiette, on pouvait faire une grande différence sur le sort de la planète ?

L’élevage industriel, dont est issue la viande que nous mangeons, est responsable de 18 % des gaz à effet de serre — plus que les véhicules du monde entier réunis. Il siphonne les nappes phréatiques : produire 1 kilo de bœuf nécessite 100 fois plus d’eau que 1 kilo de céréales. Il porte atteinte à la biodiversité et favorise la déforestation. Et c’est sans parler des terribles conditions d’élevage et d’abattage que subissent les bêtes.

Faut-il pour autant se convertir au végétarisme ? Non, pas nécessairement, disent les experts internationaux réunis dans ce livre. Le plan est simple : manger moins de viande et mieux la choisir. Ce faisant, on peut renverser la tendance à la surconsommation de protéines animales et envisager un avenir durable pour l’humain et la Terre qui l’abrite.

Mesuré, argumenté et convaincant, ce livre est le fruit du travail de 18 experts internationaux de tous horizons, des sciences de l’environnement à la nutrition, en passant par la biologie, l’anthropologie, le journalisme spécialisé, la santé humaine et animale, la recherche et l’histoire.

Marianne Thieme

Végétarienne depuis l’université, Marianne Thieme est une ardente défenseure des animaux. C’est précisément pour cette raison qu’elle a étudié le droit aux Pays-Bas, après un passage de deux ans à la Sorbonne de Paris. Aidée par d’autres militants, elle a fondé le Parti pour les animaux en 2002, aux Pays-Bas, puis a été élue quatre ans plus tard. Aujourd’hui, après deux réélections, elle siège toujours à la Deuxième chambre des États généraux.

Voir son ouvrage